Jason Respilieux

Né Bruxellois, parfait bilingue, je me forme à la danse à partir de mes 12 ans et intègre consécutivement l’Académie Royale Des Beaux-Arts à Bruxelles ainsi que Codarts, école supérieure des arts à Rotterdam. En 2014, j’achève mes études, diplômé de P.A.R.T.S. l’école de danse fondée à Bruxelles par Anne Teresa De Keersmaeker.

Dès lors, je poursuis une carrière de danseur interprète auprès de multiples chorégraphes tels que Salva Sanchis, Ted Stoffer, Claire Croizé et Anne Teresa De Keersmaeker ainsi que plus récemment Louise Vanneste.

En parallèle, une carrière d’enseignant me permet également de développer des outils d’écriture corporelle et chorégraphique singuliers.

Une première œuvre O, est le fruit d’une collaboration avec une vidéaste et un compositeur. Un court-métrage de fiction au sein d’une prison. Il questionne la notion de liberté et notre rapport à celle-ci.

The Body Will Thrive est une pièce malléable de deux à trois corps qui à travers les oeuvres photographiques de Lore Stessel entre en dialogue avec celles-ci. Une « douce » danse se dessine, tel un paysage contemplatif de notre rapport à soi et aux autres.

J’en pris les oiseaux / Criiez oracle, création 2022 est un diptyque vidéo-danse et solo pour plateau
Finalement, mes expertises combinées de danseur et d’enseignant m’ouvrent les perspectives d’une recherche chorégraphique variée à l’image égale de mon parcours diversifié. C’est au sein de ces pratiques de pluralité que s’inscrit mon langage artistique.